Biblographie

Livre : Le Pouvoir de la Vanité/Auteur : Yannick AKA
Biographie de l'auteur
Yannick AKA plus connu sur le nom de Yahn AKA est diplômé en marketing et communication  et est Business Unit Manager dans une structure de communication panafricaine.
Il est passionné du livre et est engagé dans la promotion de la littérature dans son pays. Dans une atmosphère où les écrivains jouissent de peu de communication, il prend l’initiative de créer une émission littéraire « Bien être littéraire » sur une radio de proximité. Grâce au soutien des écrivains de la disapora et des écrivains ivoirien, cette émission s’affirme progressivement. Il convie des écrivains, des critiques littéraires, des amateurs et amoureux du livre et initie des débats passionnants. Il publie des chroniques sur le livre dans des blogs, sur des sites internet et dans la presse écrite.
Il crée en Avril 2014 sa propre maison d’édition appelée « Les éditions Maïeutique ». Il souhaite contribuer au développement économique de son pays par la littérature. En marge de ses activités professionnelles, il aime jouer à la guitare acoustique et à la guitare bass.
Bibliographie de l’auteur
En 2005 il publie son premier recueil de poème : Exode moral en France qu’il retire sur le marché pour une réédition locale prévue pour novembre 2014.
En octobre 2012 il publie « Le Pouvoir de la Vanité » (une récit n’zassa)en France chez « Les Editions du net »
Son prochain roman intitulé Démon-cratie paraîtra en septembre 2014 dans sa proche maison d’édition « Editions Maïeutique »
LE POUVOIR DE LA VANITE
Résumé du livre
 Un livre provocateur qui rompt tout tabou !!!
« Le Pouvoir de la Vanité » utilise un style d’écriture choquant et virulent pour faire une satire sociale, religieuse, politique de manière neutre. Un titre oxymore qui rapproche les extrêmes (sacré et profane, gloire et déclin, apogée et tragédie, raison et foi, le mal et le bien, la mort et la vie...)  comme à l’époque de la naissance du romantisme avec l’écriture engagée de Victor Hugo, Musset, Dumas, Vigny. Il se veut un peu anti conformiste, rebelle, libre, pour véhiculer un message qui défend des valeurs et une cause noble. Ce livre parle également des épreuves de la vie, de l’origine des contrastes sociaux, le combat du bien contre le mal, l’aspiration consubstantielle de l’homme au pouvoir et les conséquences qui en découlent, ses instincts de domination, l’expression de la superstition (fausse croyance), l’abus de la crédulité du peuple par les politiciens et les « Hommes de Dieu », la manière maladroite et intolérante d’exprimer sa foi ; car comme le disait Nietzsche : « la croyance forte n’exprime que la force et non la vérité de ce que l’on croit ».
Il est vendu à 13 euros en France et à 16400 f cfa à Abidjan